Continuous Feedback

Connaissez-vous la revue annuelle de performance? Vous attendez toute une année pour découvrir que quelque chose que vous aviez fait il y a 6 mois n’était pas suffisant. Les commentaires intempestifs déconnectés de l’action, ou de l’événement d’origine, sont contre-productifs pour vous et votre entreprise.

Une rétroaction efficace se produit en continu, pas une fois par an. Une rétroaction régulière sur vos actions vous permet d’apprendre, de régler sur place et d’avancer dans une direction positive. Au fil du temps, ces conversations vous aident à construire une relation transparente et de confiance avec votre gestionnaire et vos collègues, et à développer l’intelligence émotionnelle dont vous avez besoin pour progresser dans votre carrière.

Lorsque vous savez ce qui doit changer, vous pouvez le changer. Sans cette connaissance, vous continuerez à faire les mêmes erreurs, mettant peut-être vos propres perspectives de carrière en danger.

Conseil: vérifiez le pilier Feedback continu sur votre Beaconforce Dashboard. S’il est bas, prenez le temps de parler à votre responsable de la possibilité de vous donner des commentaires plus fréquents.

Comment tirer le meilleur parti des commentaires

Les rétroactions sont les plus constructifs lorsqu’ils sont utilisés pour façonner votre croissance personnelle et professionnelle. Vous en apprendrez plus, améliorerez la qualité de votre travail et deviendrez encore plus précieux pour votre organisation.

Pour tirer le meilleur parti des commentaires, adoptez la «growth mindset». Apprenez de vos erreurs et concentrez-vous sur le perfectionnement et le développement de vos compétences. Personne n’est parfait. En fait, la recherche de la perfection gêne le progrès et l’apprentissage. Apprenez à faire confiance à votre instinct, à accepter les commentaires et à apprendre en faisant!

Deux types de rétroaction

Rétroaction de renforcement

«La rétroaction avec l’objectif spécifique de renforcer et de consolider un type spécifique de comportement».

Rétroaction Constructive

«La rétroaction avec le but de modifier ou de changer un type spécifique de comportement».

L’auto-réflexion: Quel genre de commentaires recevez-vous de votre gestionnaire ou de vos collègues? Quel genre de rétroaction donnez-vous aux autres?

5 règles pour une rétroaction réussie

  1. Concentrez-vous sur le comportement, et pas sur la personne.
  2. Les commentaires doivent être une conversation, non pas un monologue.
  3. Donnez les commentaires de renforcement en public pour que tout le monde en profite.
  4. Ratio 3:1. 1 constructif pour 3 de renforts.
  5. «Proaction»: Inviter à participer les employés à la planification des actions futures.

L’auto-réflexion: recevez-vous suffisamment de commentaires de la part de votre gestionnaire et de vos collègues?

La rétroaction fonctionne dans les deux sens

Croyez-le ou non, les gestionnaires, comme nous tous, sont stressés, ressentent la pression d’en haut, ont peur de ne pas être assez bons, s’inquiètent de l’atteinte des objectifs et de leur propre performance, et ont de l’anxiété à propos des choses qui se passent dans leur vies personnelles.

Leurs actions envers vous auront parfois un impact négatif. Quand ils le font, vous aurez une excellente opportunité de construire une relation de confiance, et de renforcer votre intelligence émotionnelle, en leur donnant une rétroaction immédiate sur ce que leurs actions vous font ressentir. (Appliquez les mêmes règles décrites ci-dessus.)

De même, les gestionnaires ont besoin d’éloges occasionnels. Alors ne vous retenez pas de leur faire savoir quand ils font quelque chose qui vous touche positivement!